Archives du mot-clé assemblée générale extraordinaire

Photo de la chapelle et des fidèles à la sortie de l'office religieux

L’Assemblée Générale Extraordinaire du 17 mai reportée à une date ultérieure.

Une conférence à la chapelle

L’Assemblée Générale (AG) Extraordinaire a été convoquée le 17 mai à la demande du président avec l’ordre du jour suivant :

  • Modification de l’article 16 des statuts de votre association
  • Dissolution de l’association en vue d’une fusion avec les Jardins de la Chapelle
  • Dévolution des biens.

Elle n’a  pu se tenir et elle est reportée à une date ultérieure (a priori en juin). Elle devrait être fixée lors de la réunion de bureau prévue le jeudi 24 mai prochain.

La première raison de ce report est qu’il n’y avait pas le quorum (il faut les deux-tiers des adhérents).

L’intervention de plusieurs personnes dont la trésorière-adjointe, Marie-Claude Bourdon,  et le premier adjoint au maire, Bruno Toussaint, ont conduit le président à accepter ce report.

D’autres questions et interventions des adhérents ont porté sur :

  • l’absence d’AG ordinaire pour l’exercice 2017 alors qu’il convient de clôturer les comptes avant de dissoudre l’association ;
  • l’absence de réunion du bureau avant de convoquer l’AG ;
  • le nombre de réunions du conseil d’administration prévues dans le statuts : c’est deux, mais il n’y en a pas eu ces dernières années ;
  • l’absence d’information sur la nouvelle association des Jardins de la Chapelle ;
  • l’absence de communication de statuts de cette dernière, alors que l’AG était sensée se prononcer sur une fusion avec elle ;
  • la définition de ses objectifs : disparition de l’aspect patrimonial « le patrimoine c’est fini, pas besoin d’en parler pendant 20 ans » a annoncé le président qui souhaite privilégier l’événementiel plutôt que le culturel ;
  • la possibilité de modifier les statuts actuels de l’association plutôt que d’en créer une nouvelle, ce qui aurait été plus simple  : « c’était faisable, mais nous avons choisi de faire autrement » a répondu le président qui dira « pourquoi lors de la prochaine assemblée générale » ;
  • le problème est l’ambiguïté de la situation de la chapelle enclavée dans la propriété du président ;
  • la nécessité de respecter la loi et les statuts de l’association.

A noter que les réponses à certaines questions ont montré que le président et le secrétaire de l’association confondaient dissolution et fusion, alors que ce sont deux situations complètement différentes.

 

Pour en savoir plus sur cette réunion, vous pouvez vous reporter aux articles parus dans la presse :

Vosges Martin : https://c.vosgesmatin.fr/edition-de-saint-die/2018/05/18/riffifi-a-l-association-les-amis-de-la-chapelle-saint-roch

Saint-Dié Info : http://saintdieinfo.fr/2018/05/question-de-fusion-amis-jardins-de-chapelle-saint-roch-suspens/