Archives du mot-clé Dormition de la Vierge

Visite de la DRAC à la chapelle

Photo de la visite de la DRAC

Une équipe de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, site de Metz, s’est rendue récemment à la chapelle.

A cette occasion, les représentants de la DRAC ont été reçus par trois membres de l’association (Jean-François Riotte et Marie-Claude et Jean-Louis Bourdon) accompagnés de Claude Kiener, adjointe à la culture. Le père Philippe Baldacini était retenu pas d’autres obligations à Épinal.

Ils ont pu constater de visu l’état de l’édifice après les travaux récemment réalisés à l’initiative de l’association : pose des vitraux par l’atelier de Claire Henry en 2013 et réfection des badigeons intérieurs par l’entreprise Piantanida en 2015.

Ils se sont également intéressés aux objets situés dans l’édifice et classés à l’inventaire des Monuments Historiques : le tableau de la Dormition de la Vierge datant du 17ème siècle, d’un auteur inconnu, et le retable peint par Claude Bassot en 1625).

Dans le dossier de la DRAC sur la chapelle, deux éléments ont retenu notre attention : une photo en noir et blanc de la Dormition, datant des années 1980 et où l’on voit l’état du tableau avant sa restauration, et l’ordre de service concernant la restauration du retable en date du 14 avril 1989, les travaux ayant été réalisés par Aubert GERARD de Vesoul.

Photo de la Dormition avant sa restauration.
La Dormition dans les années 1980 avant sa restauration. Cliché de la DRAC de Lorraine
Reproduction de l'ordre de restauration du retable en 1989
Document de la DRAC ordonnant la restauration du retable en 1989

De nombreux visiteurs à l’occasion des Journées Européennes du patrimoine

La Dormition de la Vièrge, tableau d'un auteur inconnu du XVIIe siècle.
La Dormition de la Vierge, tableau d’un auteur inconnu du XVIIe siècle.

Les dernières journées du patrimoine ont permis à près de 250 personnes, qui étaient accueillies et guidées par Yves Colin, Paule Gehay et Marie-Claude Bourdon, de découvrir un édifice dans lequel elles n’étaient pour la plupart jamais venues. Pour d’autres, ce fut l’occasion de le redécouvrir des années, voire des dizaines d’années, après leur précédente visite.

Pour les guider dans la découverte de ce « modeste sanctuaire », un diaporama était présenté par Jean-Louis Bourdon, reprenant l’histoire des lieux depuis Vautrin Lud en 1500 jusqu’aux récents travaux réalisés par l’Association des Amis de la Chapelle (installation des vitraux de Claire Henry en 2013, pose des bandes de rives en novembre 2014 et réfections des badigeons intérieurs au printemps 2015).

Sans oublier les deux œuvres inscrites à l’inventaire des Monuments Historiques, le retable peint par Claude Bassot en 1625 et « La Dormition de la Vierge », tableau d’un auteur inconnu du 17ème siècle.

Les visiteurs ont également pris connaissance des éléments « architecturaux » mis à jour lors des récents travaux (porte murée sur le mur du fond de la chapelle, petite ouverture murée sur le mur droit du chœur et passage pour une corde dans la voûte du chœur, laissant supposer l’existence antérieure d’une cloche à ce niveau.

Des explications détaillées ont également été fournies sur l’armoire eucharistique et son oculus et sur le lavabo liturgique situés dans le chœur.

L’autre intérêt de ces journées, c’était bien entendu la visite des jardins créés et entretenus par Marie-Noëlle et Jean-François Riotte et placés « sous la protection » du patron des jardiniers, Saint Fiacre, le plus modeste des saints représentés sur la prédelle du retable.

Prédelle du retable de Claude Bassot (1625) : Saint Rémi, Saint Claude et Saint Fiacre.
Prédelle du retable de Claude Bassot (1625) : Saint Rémi, Saint Claude et Saint Fiacre.

Et c’est dans ces jardins que le sculpteur Marcel Thibault avait installé quelques unes de ses œuvres, « La femme papillon », « Le grand moustique », « Les Pata Pata », « Défilé Haute Couture » et « Les gallinacées coquins ».

Le Grand Moustique. Sculpture de Marcel Thibault
Le Grand Moustique. Sculpture de Marcel Thibault

Pour l’Association, le « triptyque » des animations de septembre se terminera dimanche 27 à 15 heures avec la conférence de Claude Thouvenot sur « Le pain au moyen âge », qui sera suivie d’une vente de livres de l’auteur et d’une dégustation de pains réalisés par la ferme-musée de la Soyotte.

Retrouvez les photos de l’exposition sur le lien ci-après : L’exposition de Marcel Thibault – 19-20 septembre 2015

Revue de presse :

L’Echo des Vosges du 1er octobre. Pour agrandir, cliquer sur les documents :

Chapelle St-Roch Journées du Patrimoine 2015 Echo des Vosges

 La flore et la faune dans le graduel -Echo des Vosges 1-10-2015