Archives par mot-clé : travaux

Les travaux du calvaire de la chapelle Saint Roch sont lancés.

L'emplacement du calvaire sur une carte du début du 20e siècle
L’emplacement du calvaire sur une carte du début du 20e siècle

Il avait disparu au milieu du 20ème siècle. L’Association des Amis de la Chapelle a décidé de redonner vie au calvaire du 18ème qui était situé en contrebas de la chapelle au croisement de l’actuelle rue Claude Bassot et du Sentier de la Vierge qui montait de la ville. La nouvelle avait été annoncée lors de l’assemblée générale de février  dernier.

On ne dispose pas de photo de ce calvaire mais simplement de quelques fragments, dont une partie du Christ qui a été donné récemment à la Société Philomatique Vosgienne.

Ce samedi, Jean-François Riotte et Marie-Claude Bourdon, membres du bureau de l’association, avaient rendez-vous avec Jean-Claude Fombaron, président de la Société Philomatique Vosgienne et Bruno Gérard, tailleur de pierre à Saulcy-sur-Meurthe et Compagnon du devoir, qui est chargé des travaux.

Jean-Claude Fombaron montre l'emplacement du calvaire à Bruno Gérard, Marie-Claude Bourdon et Jean-François Riotte
Jean-Claude Fombaron montre l’emplacement du calvaire à Bruno Gérard, Marie-Claude Bourdon et Jean-François Riotte

Lors de la rencontre de ce samedi, l’historien a pu montré sur une carte du début  20ème siècle où était situé le monument.

Il a expliqué que les calvaires étaient des repères qui balisaient les chemins, tout comme les chapelottes que l’on retrouvaient sur les sentiers qui menaient de la ville à la chapelle Saint Roch. Des chapelottes qui ont été réinstallées il y a quelques années par la Société Philomatique rue de la Tuilerie et rue de l’Orme, en face de l’Espace Louise Michel.

L’emplacement du nouveau calvaire a été délimité par Bruno Gérard. Un socle en béton sera réalisé par Jean-François Riotte dès la semaine prochaine.

Le monument sera coiffé d’une croix. « Sauvée » de la destruction il y a quelques années par René Revert de la Société Philomatique, elle sera « rajeunie » par Bruno Gérard. Ce dernier a débuté son travail dans son atelier de Saulcy-sur-Meurthe.

Le calvaire devrait être mis en place cet été.

La croix qui sera installée au sommet du calvaire.
La croix qui sera installée au sommet du calvaire.

Revue de presse :

Echo des Vosges du 21 avril 2016
Echo des Vosges du 21 avril 2016

L’année 2015 de l’Association des amis de la chapelle Saint-Roch. Diaporama sur les travaux

Réfection des badigeons intérieurs. Travaux préparatoires par Marc Rogé et Jean-François Riotte
Réfection des badigeons intérieurs. Travaux préparatoires par Marc Rogé et Jean-François Riotte

Ce diaporama de Jean-Louis Bourdon présente les travaux réalisés en 2015, en particulier la réfection des badigeons intérieurs par l’entreprise Piantanida, après des travaux de préparation faits par le président Jean-François Riotte assisté de Marc Rogé.

Les autres travaux ont consisté en la pose d’une rambarde visant à améliorer l’accès à l’édifice et en la réfection de la peinture extérieure de la porte par Marcel Jeanel.

Voir le diaporama : L’année 2015 de l’Association des amis de la chapelle Saint Roch-Les travaux.

 

L’association a invité ses généreux donateurs de l’année 2015

Vin chaud 18-12-2015 IMG_4966

Pour remercier les généreux donateurs qui ont répondu à l’appel de la Fondation du Patrimoine, le président Jean-François Riotte, son épouse Marie-Noëlle et plusieurs membres de l’Association des Amis de la Chapelle ont organisé il y a quelques jours une soirée amicale autour d’un vin chaud (ou d’un jus de fruit pour ceux qui ne boivent pas d’alcool).

Les invités ont pu apprécier le talents des cuisinières et cuisiniers qui avaient préparé quelques gâteaux. On pouvait aussi y déguster des crêpes préparée par Romain Durain et des marrons chauds, les « fruits » de saisons, cuits par Pierre Bongiovanni.

Parmi la cinquantaine de personnes présentes, on notait l’abbé Philippe Baldacini, curé de la paroisse de Saint-Dié.

Rappelons que la souscription qui a réuni 4 380 € a permis d’aider à la réalisation des nouveaux badigeons intérieurs de la chapelle que certains visiteurs voyaient pour la première fois. Ils ont aussi pu découvrir la vision nocturne des vitraux installés en octobre et novembre 2013.

L’association qui tiendra son assemblée générale en février prochain prépare actuellement son calendrier 2016.

Vin Chaud 18-12-2015 IMG_4979

Revue de presse :

Saint-Dié Info du 19-12-2015 : http://saintdieinfo.fr/2015/12/soiree-conviviale-a-chapelle-saint-roch/

Vosges Matin du 22-12-2015 : Vosges Matin du 22-12-2015

La fabrication des vitraux de la chapelle – Diaporama

Claire Henry dans son atelier de La Voivre - 17 Septembre 2013
Claire Henry dans son atelier de La Voivre – 17 Septembre 2013

Créés entre août et octobre 2013 et installés en octobre et novembre 2013, les quatre vitraux de la chapelle Saint Roch, sont l’oeuvre de Claire et Olivier Henry de l’atelier Le vitrail à La Voivre.

Ce diaporama de Jean-Louis Bourdon, est l’occasion de montrer à partir de cette réalisation, comme est fabriqué un vitrail.

Il présente d’abord un bref rappel historique sur le vitrail, technique apparue il y a plusieurs milliers d’années.

Ensuite, il montre les différentes étapes, de la création des esquisses à l’installation des vitraux.

Cela passe par les calibres en cartons des fenêtres, la réalisation du calque, le choix des verres, le découpage et le numérotage des calibres en cartons de chacune des pièces (une centaine par vitrail), puis le découpage du verre, le montage, le masticage…

Création de vitraux – Exemple de la Chapelle Saint-Roch de Saint-Dié

A noter que l’atelier Le Vitrail sera ouvert le 11 novembre de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Adresse : 1399 Grand Rue – 88470 La Voivre. Téléphone : 03 29 58 44 39.

Revue de presse :

Diaporama des Vitraux Echo des Vosges 19-11-2015

La porte de la chapelle prend des couleurs

Marcel Janel à l'oeuvre sous l'oeil attentif de Jean-François Riotte
Marcel Janel à l’oeuvre sous l’œil attentif de Jean-François Riotte

Ce jeudi 5 novembre, Marcel Janel, bénévole de l’association, à mis ses compétences professionnelles au service de la chapelle.

Il a redonné de la couleur à la porte de l’édifice. Une couleur qui rappelle celle de la vigne vierge dont les dernières feuilles tombent une à une inexorablement.

Ces travaux s’avéraient nécessaires pour la protection du bois, comme le montrent les photos du document ci joint. Mais elles l’étaient aussi sur le plan visuel depuis la réfection des badigeons intérieurs du bâtiment au printemps dernier.

Vous pouvez accéder à la planche de photos sur le lien suivant : Réfection de la peinture de la porte de la chapelle – Novembre 2015.

L’anatomie de l’harmonium de la chapelle

L’harmonium de la chapelle a bénéficié cet été de travaux de restauration. Deux articles ont été consacrés à ces travaux : le premier le 23 juin et le second le 13 août (voir liens au bas de cet article).

Nous en avons profité  pour faire quelques photos de l’intérieur de cet instrument, avec ci-dessous le clavier démonté, avec et sans ses touches.

Le clavier de l'harmonium - Photo : Gilbert Hoyndorf
Le clavier de l’harmonium – Photo : Gilbert Hoyndorf
Le clavier de l'harmonium sans ses touches - Photo : Gilbert Hoyndorf
Le clavier de l’harmonium sans ses touches – Photo : Gilbert Hoyndorf

Vous trouverez d’autres photos sur les différentes parties de l’instrument sur le document PDF ci joint : Anatomie de l’harmonium – Août 2015.

Vous trouverez également des informations générales sur les harmoniums sur le lien suivant : http://www.harmonium.fr/pages/docu-28def-harmonium29.html.

Articles précédents :

Article du 23 juin : https://www.chapelle-saint-roch.fr/2015/06/23/travaux-de-restauration-pour-lharmonium-de-la-chapelle-la-generosite-dun-facteur-dorgue/.

Article du 13 août : https://www.chapelle-saint-roch.fr/2015/08/13/retour-de-lharmonium-pour-loffice-de-la-fete-de-saint-roch/.

Revue de presse

La chapelle toujours plus en lumière. L’Echo des Vosges du 17 septembre 2015 :

La chapelle toujours plus en lumière Echo des Vosges 17-9-2015

Une rambarde pour faciliter l’accès à la chapelle

Rambarde Chapelle Août 2015 - IMG_2044

Son installation était souhaitée par les personnes à mobilité réduite, mais aussi par les autres. Plus pour faciliter la descente des quelques marches en sortant de la chapelle, que pour accéder à l’édifice.

C’est maintenant chose faite et les fidèles pourront l’utiliser lors de la messe de la Saint Roch (office décalé au 17 août cette année).

Lire l’article de Saint-Dié Info du 5 août 2015 : http://saintdieinfo.fr/2015/08/du-nouveau-a-la-chapelle-saint-roch/ :

Du nouveau à la chapelle Saint-Roch - Saint-Dié Info du 5 août 2015

et celui de Vosges Matin du 6 août 2015 :

Une rambarde à la chapelle Saint Roch - Vosges Matin du 5 août 2015

Inauguration des nouveaux badigeons intérieurs. Vendredi 3 juillet 2015

Badigeons 3 juillet 2015 IMG_1088

La réfection des badigeons intérieurs récemment achevée par l’entreprise Piantanida permet de mettre en valeur le retable de Claude Bassot et la Dormition de la Vierge, ces œuvres qui ornent l’édifice depuis le 17ème siècle.

Ces travaux étaient apparus comme une nécessité lors de la mise en lumière de la chapelle par les vitraux de Claire Henry en 2013.

Cette restauration a été l’objet d’une cérémonie officielle à laquelle ont assisté près de cent personnes. On notait la présence de l’abbé Philippe Baldacini, curé de la paroisse de Saint-Dié et des représentants des principaux financeurs : Jean-Paul Serin, délégué départemental adjoint de la Fondation du Patrimoine, Patrick Zanchetta, adjoint au maire et William Mathis, conseiller départemental, le député Gérard Cherpion étant excusé.

Cette restauration fait suite aux premiers travaux (réfection de la toiture et installation d’un éclairage) entrepris il y a près de 15 ans par Marie-Noëlle et Jean-François Riotte en faveur d’un édifice qui avait été victime d’actes de vandalisme à la fin des années 1990.

Dans son discours, le président Riotte a remercié toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce projet. Il rappelé également les obstacles qu’il a fallu franchir ou contourner, le chemin ayant été parsemé d’embûches. Mais, dans ce lieu de culte, on pourrait conclure que « Dieu reconnaîtra les siens » (même si cette phrase a été initialement prononcée, en 1208, dans le contexte totalement différent d’une guerre religieuse).

« Maintenant que les badigeons sont réalisés, il faudrait peut-être s’occuper du retable » souligne Paule Gehay, la récente conférencière sur « Le Chant de Bernadette » qui lance l’idée d’une pétition pour que ceux qui en ont la responsabilité prennent ce problème en main. Un tâche que le président Riotte ne semble pas prêt à assumer.

En attendant, chacun pourra venir constater le résultat des travaux lors de la visite commentée prévue le vendredi 10 juillet à 10 heures, qui permettra aussi de découvrir (ou redécouvrir) les jardins qui ont donné à la chapelle un bel écrin naturel.

Retrouvez une planche de photos de cet événement, mais aussi des images prises avant et pendant les travaux en cliquant sur le lien suivant : Inauguration des nouveaux badigeons de la chapelle St-Roch le 3 juillet 2015. Crédits photographiques : Marc Fourniquet et Jean-Louis Bourdon.

Travaux de restauration pour l’harmonium de la chapelle. La générosité d’un facteur d’orgue.

Gilbert Hoyndorf inspecte l'harmonium de la chapelle
Gilbert Hoyndorf inspecte l’harmonium de la chapelle

Gilbert Hoyndorf est un homme au grand cœur. Facteur d’orgue et jeune retraité, il a découvert la chapelle et son harmonium grâce à Gérard Ferry, l’un de ses voisins adhérent de notre association et membre d’un groupe de marcheurs de Nayemont-les-Fosses qui avaient visité l’an dernier la chapelle et ses jardins.

Il a spontanément offert ses services pour restaurer l’harmonium. Cet instrument, mis à disposition par un des adhérents de l’Association, date de la fin du 19ème siècle et a commencé sa « carrière » à la Maison Saint-Charles de Dombasle-sur-Meurthe, bâtiment d’une congrégation religieuse devenu maison de retraite en 1970.

Les travaux concerneront le clavier, mais surtout un des deux soufflets et les joints d’étanchéité du sommier.

Gilbert Hoyndorf et Gérard Ferry accompagnés de Frédéric Strabach sont venus prendre en charge l’instrument qui sera de retour dans 7 semaines pour être opérationnel lors de l’office de la Saint-Roch (prévu cet année le lundi 17 août, puisque le 16 « tombe » un dimanche).

Gilbert Hoyndorf a travaillé pendant 40 ans dans la facture d’orgues à Strasbourg. Cinq ans d’apprentissage lui ont permis de connaître parfaitement toutes les étapes de la fabrication d’un orgue, de la conception à l’harmonisation finale. Il a exercé en France dans beaucoup de cathédrales où il a participé à la fabrication, mais aussi à la restauration de grandes orgues. Il a également travaillé à l’étranger, en Allemagne, en Autriche, en Islande, aux États-Unis (en particulier à Dallas) et pendant 16 ans dans des salles de concert au Japon. Ses passions sont bien sûr la facture d’orgue et la musique mais aussi la randonnée en montagne.

Retrouvez une planche de photo en format PDF en cliquant sur le lien suivant : Restauration de l’harmonium de la chapelle.